Accueil Champ et culture Comment protéger son jardin potager des animaux ?

Comment protéger son jardin potager des animaux ?

par Pierre

Dans votre ferme, vous faites essentiellement de l’élevage. Cependant, en bon agriculteur, vous avez quand même un petit espace dédié au jardin potager. Vous faites cela uniquement pour vos besoins personnels et ceux de votre famille. Le but de cette culture n’est pas d’en tirer un revenu puisque les quantités produites sont assez limitées. Chaque année, vous faites face à des impondérables qui viennent perturber le rendement de vos cultures. Vous êtes à la recherche de solutions efficaces pour y remédier.

Clôturer l’espace

Comme votre espace n’est pas très grand, la solution la plus efficace est de clôturer votre jardin. Cela empêchera les animaux sauvages de venir se nourrir de vos plants. Il n’y a rien de plus frustrant que de se lever le matin et de découvrir qu’un sanglier a anéanti en quelques secondes des mois de travail.

Bien entendu, la clôture n’est possible que si votre jardin n’est pas un grand champ de plusieurs hectares. Au-delà de quelques centaines de m², le coût d’une clôture est souvent prohibitif par rapport au bénéfice à en retirer. Pour limiter les coûts, vous pouvez tout à fait entreprendre une partie des travaux par vous-même. Une clôture peut se limiter à l’installation de poteaux en bois avec entre chaque poteau des barbelés. Attention tout de même à ce que cela soit suffisamment solide pour repousser les assauts des plus gros animaux. Le maillage devra également être assez serré pour éviter le passage de petits mammifères : belettes, blaireaux, etc…

Installer un filet de protection

Le filet de protection est la solution rapide et économique lorsque l’on n’a pas le temps ou l’argent pour mettre une clôture. Le filet se pose en quelques minutes sur les cultures. Il les protège assez bien même si les animaux pourront toujours piétiner vos plantations. Après, il faut quand même avoir en tête que certains rongeurs n’hésiteront pas à grignoter votre filet pour pouvoir accéder à vos salades et vos pommes de terre.

La serre

Vous avez envie de profiter de fruits et légumes sur une période plus longue. Vous avez besoin d’une parade face aux oiseaux qui se régalent avec vos fruits dès qu’ils commencent à murir. La solution ultime est d’installer une serre. Ainsi votre jardin potager sera parfaitement à l’abri. Ils ne pourront plus du tout y accéder. Le coût d’une serre est assez élevé : plusieurs milliers d’euros mais c’est le prix à payer pour une protection efficace sur de longues années. L’avantage est que vous pourrez récolter sur une période étendue. En outre, vos cultures seront moins soumises aux aléas de la météo. Vous pourrez contrôler l’arrosage et fournir aux plantes la quantité exacte d’eau dont elles ont besoin. Le seul risque avec la serre, c’est la grêle. Si le revêtement n’est pas assez épais, il peut être percé par les grêlons en cas de grosses intempéries.

Voilà, vous avez à présent toutes les cartes en main pour choisir la protection la plus adaptée pour les cultures présentes dans votre jardin potager.

Laissez un commentaire